Elévage du Porc

NOTE SUCCINCTE SUR LA CONSTRUCTION DE PORCHERIES ET L'ELEVAGE DU PORC

-

 

a)- Construction d'une porcherie

La porcherie sera contiguë à l'étang et comprendra normalement:

  1. une plateforme rectangulaire, ou porcherie proprement dite, dont le niveau se situera à 20 cm environ au-dessus du niveau d'eau normalement maintenu dans l'étang, ce dernier constituant le point de référence pour le piquetage des installations.

  2. une baignoire empiétant sur l'étang et dans laquelle la hauteur d'eau sera de l'ordre de 30 à 40cm.

    • Une porcherie du type élevage familial ou artisanal peut être édifiée en matériaux rustiques, mais elle doit être solidement conçue, les porcs arrivant au poids de 80/100 kgs pouvant démolir facilement des installations trop légères.

    • La plateforme ou semelle reposera sur un sol ferme, ou affermi si nécessaire. Elle aura une épaisseur de 20 cm environ, dont 15cm composés de moellons sur lesquels on coulera une chappe en béton de 5cm (850l. de gravier, 425 l. de sable et 350l. de ciment). On pourra simultanément y fixer des piliers en béton armé, servant de points d'appui aux murs d'enceinte, aux cloisons intérieures et à la toiture.

    • La porcherie sera subdivisée en 2, 3 ou 4 loges, selon l'importance de l'étang et de l'élevage (2 loges pour un étang de 5/10 ares; 3 loges pour 10/20 ares; 4 loges pour 20/30 ares). Les cloisons des loges comme les murs périphériques pourront être en planches, pieux ou perches, ou en briques. Une porcherie à 3 loges pourra avoir comme dimension standard, 9.40m de long sur 3,70m de large, les loges ayant une largeur utile de 3m. Des plans inclinés, en béton de 50 cm de largeur seront aménagés en bordure de chaque loge donnant accès à la baignoire.

    • La toiture reposant sur des fermes fixées aux piliers, sera faite de chaume, de préférence aux tôles, afin d'éviter de trop grands ou trop brusques écarts de température.

      Enfin, il est conseillé d'aménager un canal d'amenée d'eau fraîche à la porcherie afin que les porcs puissent s'abreuver. Ce canal peut être une simple dérivation du canal d'alimentation en eau de l'étang.

    • La baignoire de même longueur que la porcherie aura 1.50m de largeur et un cloisonnement identique, mais elle ne sera pas couverte.

      Le fond de la baignoire sera couvert de gros moellons plats, noyés dans une chappe en ciment (1 vol. sable pour 1 vol. ciment). Le mur d'enceinte comme les cloisons, seront constituées d'une palissade de pieux ou de perches, espacés de 2 – 3 cm. La baignoire fait partie intégrante de l'étang.

b)- Conduite de l'élevage du porc

  • Densité : on estime qu'un porcelet à l'are assure une bonne fertilisation de l'étang. Une loge de 3m de côté peut contenir 5 – 6 porcelets.

  • Nourrissage

    Les porcs seront nourris à la provende dont les compositions peuvent être les suivantes (pour 100 kg).

Ingrédients Porcs de poids
inférieur à 60 kg
Porcs de poids
supérieur à 60 kg
son de riz 80 kg 90 kg
tourteau d'arachide 15 kg   5 kg
sang séché   2,-5   2,-5
poudre d'os   1,-5   2,-5
super M 4       0,-150       0,-150
sel       0,-500       0,-500
lysine, méthianine

Le son de riz pouvant faire défaut, on peut le remplacer, à quantités égales par de la farine de maïs ou de la farine de manioc.

A titre indicatif le tableau ci-après donne les rations quotidiennes à distribuer par porc.

10 - 15 kg de porc vif        750 grs
15 - 20 kg -”-    850 -
20 - 25 kg -”- 1.000 -
25 - 30 kg -”- 1.150 -
30 - 35 kg -”- 1.300 -
35 - 40 kg -”- 1.450 -
40 - 45 kg -”- 1.500 -
45 - 50 kg -”- 1.750 -
50 - 55 kg -”- 2.000 -
55 - 60 kg -”- 2.250 -
60 - 65 kg -”- 2.500 -
65 - 70 kg -”- 2.650 -
70 - 75 kg -”- 2.800 -
75 - 80 kg -”- 2.900 -
80 - 85 kg -”- 3.000 -
85 - 90 kg -”- 3.200 -
90 - 95 kg -”- 3.400 -
95 - 100 kg   -”- 3.500 -
100   - et plus -”- 3.500 -

Ces rations doivent se calculer individuellement pour chaque porc. Elles doivent être mouillées et mélangées parfaitement.

En sus, les porcs recevront chaque matin, une demi-heure après le nourrissage à la provende, une brassée d'herbes vertes, de feuilles de patate douce, de jacynthe d'eau, ou de pennisetum.

Il va de soi que le réajustement des rations suppose un contrôle régulier du poids des porcs, au moins une fois par mois. En croissance normale, les porcs font un gain de poids moyen de 400 gr/jour environ. La courbe de croissance des porcs accusant un net fléchissement au-delà des 100 kg, il convient d'exploiter économiquement ces animaux dès qu'ils atteignent cette taille.

Précautions sanitaires - Traitements:

Il faut veiller strictement à la propreté et à la santé des animaux élevés. Un chaulage régulier des installations constitue une bonne mesure préventive contre les parasites externes.

En aucun cas, on ne doit élever des porcelets non vaccinés contre la maladie de Teschen, lequel vaccin a lieu à l'âge d'un mois et demi, et rappelé 15 jours après.

Il convient également de traiter les porcelets et les porcs contre les parasites internes par administration par voie orale de comprimés de VADEPHEN, dissous dans un peu d'eau et dont voici la posologie et le mode d'emploi:

Poids des Porcs
8
à 10 Kgs
15 Kgs 20 à
40 Kgs
40 à
50 Kgs
60 Kgs 70 Kgs 80 à
90 Kgs
120 Kgs
  Comprimés à 125 mg (couleur bleue)    
1 2          
  Comprimés à 0,600 gr. (couleur jaune)    
      ½ ½ à 1 1 1 1 à 2

Le jour du traitement, il faudrait peser chaque animal et appliquer ensuite les doses ci-dessus en fonction de leur poids respectif.

L'administration a lieu tous les 3 mois pour les porcelets, et tous les 6 mois pour les porcs d'un poids supérieur à 40 Kgs.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×